L’ABREUVOIR DU VILLAGE D’ECUEIL   

 

 

 

1863 le 15 février :  Mr Leroy, Maire du village, expose au conseil municipal une demande :

La construction d’un abreuvoir dans la partie basse du village à l’embranchement des                                                    chemins de Reims et de Villers aux Nœuds.

 

Les raisons : la mare qui sert d’abreuvoir se tarit pendant la saison sèche

                     Cela servirai de réserve en cas d’incendie.

 

L’architecte : Les travaux sont confiés à Mr CUNIOD de Reims.

 

Le paiement :  revenus ordinaires de la commune

 

ventes de terrains ( notamment un terrain comportant une mare qui servait à récupérer les eaux lors des grandes crues)

 

                        crédit sur 3 ans de 900 F (budget alloué normalement aux fontaines)

 

 

1863 le 17 mai :  Avis favorable pour le lancement des travaux

 

 

1863 le 19 novembre : Réception provisoire des travaux par l’architecte.

 

 

1863 le 22 novembre :  Travaux supplémentaires. Pour la sécurité, un garde corps en maçonnerie couvert                          d’un bahut en pierre est proposé pour un montant de 1000 F. Devis accepté.

 

1863 le 23 décembre :  1er paiement des travaux    

 

1864 le 23 février :   2ème paiement des travaux  

 

Coût des travaux :

 

Devis initial des travaux :  1830.06 F + 915.45 F (parapet) = 2745.51 F

 

Facture finale :    2966.52 F     soit une plus value de + 221.01 F.

 

1866 le 1er février :  L’abreuvoir est alors alimenté par l’eau coulant dans Ecueil et par les égouts.

Lors des crues on constate un dépôt de terre limoneuse qui nécessite de fréquents   curages.

Des travaux pour alimenter l’abreuvoir avec l’eau de la fontaine du haut sont envisagés.

Un tuyau sera donc posé en souterrain.

Coût des travaux   190 F

 

 

 

 

A ECUEIL le 3 juillet 2015.

INFORMATIONS.

INFO:

“ENEDIS (ERDF) procèdera au changement des compteurs électriques au cours du 2ème semestre 2017.”

A voir